Premières impressions sur le EEE

J’ai craqué pour le dernier gadget à la mode dans la communauté du libre l’asus EEE avec la clef 3G de SFR.

<143 center>

#Le EEE pour quels usages? Pourquoi m’acheter un EEE PC: avoir un portable léger quand je suis d’astreinte, suffisant pour faire du SSH et taper quelque commandes lire et répondre à mes mails de partout lire l’actualité sur le web écrire des articles pour mon blog

#Le hardware L’écran est vraiment petit la première fois. Mais c’est surtout une impression du au deux grand haut parleurs latéraux qui écrase l’écran. Malgré tout un écran un peu plus haut serait un bien car certaine application ne sont clairement pas conçu pour fonctionner sur des écrans aussi étroit. La qualité de l’écran est loin d’être terrible je lui préfère celui de l’iPhone ou du N800 (c’est mon lecteur vidéo portable préféré).

Le clavier est pas parfait. Il est un peu petit mais cela on s’y fait très vite et ASUS n’avait pas beaucoup d’autres choix. Mais c’est surtout son touché que n’aime pas trop, il est très mécanique bien loin des clavier de portable moderne car il manque d’amorti. Bizarrement le m est une des touches les plus petite du clavier, j’aurais pourtant sacrifié une autre touche (par exemple le deuxième shift). Je soupçonne une transition qwerty vers azerty un peu baclé par ASUS. Mais après quelque heures d’utilisation je le trouve amplement suffisant pour écrire de cour articles et faire mon courrier. Ce n’est pas un clavier de dépannage comme le clavier virtuel de l’iPhone c’est un vrais clavier.

La webcam marche pas mal du tout. Même si pour moi cela reste un gagdet que je n’utiliserais pas.

Au niveau du bruit c’est assez silencieux. On entend le ventilateur si il n’y a pas de bruit dans la pièce mais rien de très dérangeant.

#4 GO mais c’est tout petit!!!! Il n’y a que 4 GO d’espace disque dont une bonne partie est prise par le système et la partition de restauration. Mais au final c’est pas un soucis, je suis loin de produire 1 GO de document texte et le port SD permettra de stocker les films, photos et musique dont j’aurais besoin.

#L’OS Pour le moment j’ai garder la distribution Xandros préinstallé sur le PC. C’est plus de la fainéantise qu’un réel choix. Xandros est surement pas le choix le plus judicieux fait par Asus. Même si le mode easy est très simple de prise en main, je trouve que beaucoup de paquets manque même en rajoutant certains dépots. On est donc obliger de bricoler pour rajouter de nouvelles applications ce qui est loin d’être à la porté du premier venu. Pourtant l’installation d’applications via les systèmes de paquets est un des points fort des système linux par rapport à la concurrence.

#La clef 3G de SFR J’ai pris mon EEE en pack avec la clef 3G de SFR. Globalement la clef marche bien et les débits sont acceptable. Malheureusement l’intégration par SFR n’est pas parfaite et on peut facilement se retrouver avec un EEE qui ne veut plus créer de connections 3G (il ne faut jamais jamais fermer la fenêtre de utilitaire de connections sous peine de prendre le risque de ne plus la revoir apparaître la prochaine fois que l’on pluggera la clef). J’espère que SFR et ASUS vont coopérer pour fournir une version stable de l’utilitaire.

<144 center>

La clef est un peu grosse et pénible puisqu’elle dépasse du portable et qu’on risque de l’arracher. Une intégration directement dans le portable aurait été nettement mieux.

Point fort pour le moment le réseau n’est pas bridé, on peut faire du SSH sans bricoler un VPN. Là je lève mon chapeau à SFR et j’espère que la situation va durer.

#Conclusion A ce prix là si vous avez besoin d’un PC portable d’appoint c’est l’idéal. Il est vraiment léger et peu encombrant (mention spécial au bloc d’alimentation qui est proche de celui des macbook et bien loin des briques noir de certains fabricants). ll se laisse facilement oublier dans un sac et pourra vous suivre dans votre vie de tous les jours.

Fail2ban

Dans un monde parfait les seuls échec d’authentification serait ceux de vos utilisateurs lorsqu’il tapent avec leur gros doigts sur le clavier. Malheureusement on est loin d’être sur l’ile aux enfants et si votre serveur est exposé aux grand internet vous allez subir des attaques en brute force quotidennement.

En plus de poser un problème de sécurité cela pollue vos logs et peut géner les utilisateurs légitime.

Fail2ban est un outils écrit en Python qui va analyser les fichiers de logs pour bannir les IP qui tenteraient de faire du brute force sur votre serveur.

Lorsque fail2ban trouve plusieurs lignes d’échec dans le fichier de log il va ajouter pour une durée préconfiguré une règle iptable interdisant à l’utilisateur de nouvelles connections. Fail2ban est donc indépendant de l’application, il suffit simplement qu’elle soit capable d’écrire un fichier de log.

Sous les distributions issues de Debian l’installation se résume à l’installation du package et éventuellement un peu de configuration dans le fichier /etc/fail2ban/jail.conf. Dans ce fichier vous pourrais configurer pour quel service fail2ban est activé et pendant combien de temps il doit bannir l’IP (une heure par défaut).

En conclusion un petit outil qui vous permettra d’améliorer simplement la sécurité de votre serveur.

http://www.fail2ban.org

Réplication de dépots Subversion avec Svnsync

Sauvegarder ses sources dans Subversion c’est bien mais si le serveur de source crache vous allez perdre tous l’historique. Mais depuis la version 1.4 de Subversion grâce à la commande svnsync on peut répliquer un dépot.

#Initialisation de la réplication

  • Sur la machine qui jouera le rôle d’esclave on va créer un nouveau dépot:
svnadmin create backupnoplay
  • Dans le répertoire backupnoplay/hooks on va créer deux hooks qui autoriseront uniquement l’utilisateur syncuser à réaliser les backup:

-** Le fichier pre-revprop-change contiendra:

#!/bin/sh 

USER="$3"

if [ "$USER" = "syncuser" ]; then exit 0; fi

echo "Only the syncuser user may change revision properties" >&2
exit 1

-** Le fichier start-commit contiendra:

#!/bin/sh 

USER="$3"

if [ "$USER" = "syncuser" ]; then exit 0; fi

echo "Only the syncuser user may change revision properties" >&2
exit 1
  • Mettez les droits d’exécution sur les deux fichier
  • Initialisez svnsync avec la commande:
svnsync init --username syncuser file:///var/svn/backupnoplay/ ADRESSE_DU_SVN_A_REPLIQUER

#Lancer la réplication svnsync synchronize file:///var/svn/backupnoplay/

#Vérifier la réplication Pour vérifier que la sauvegarde fonctionne bien il suffit d’extraire une copie du dépot Subversion.

svn co  file:///var/svn/backupnoplay/  /tmp/testbackup

Formation MySQL DBA

Cette semaine j’ai suivi pendant 4 jours la formation MySQL 5.1 DBA dispensé par Pierre Dumont de la société Anaska.

Le but de cette formation est de préparé à la certification MySQL 5 Administrator (CMDBA).

Lors de l’inscription à la formation j’ai reçu un épais manuel conçu spécialement pour la formation, un bloc note et un stylo MySQL. Le manuel est très bien foutu et se lit très bien.

<142 center>

Malheureusement tous les supports de cours sont en anglais ce qui est dommage, car cela peut fortement gêner certaine personnes, d’autant plus que le coût d’une traduction serait vite amortit vu le prix de la formation.

La formation couvre tous les aspects de l’administration d’une base MySQL 5.0 et introduit les nouveaux concepts de la 5.1 tel que le partitionnement (http://dev.mysql.com/doc/refman/5.1/en/partitioning.html).

Cette formation c’est avéré très intéressante et j’ai découvert bien des choses sur MySQL et ses entrailles.

La partie que j’ai trouvé la plus intéressante fut les exercices de réparation de base endommagés à l’aide d’un backup et des logs binaire (pour rejouer les commandes SQL effectués depuis le dernier backup).

Comme je l’ai dit plus haut un des point noir d’une tel formation est son coût (2000 euros pour une semaine) qui la inacessible à un indépendant ou un étudiant, mais sinon c’est une très bonne formation si on est amené à manipulé MySQL tous les jours.

Créer une icône pour l'écran d'accueil de l'iPhone

Avec le firmware 1.1.3 les utilisateurs peuvent créer un lien vers un site web directement sur l’écran d’accueil de l’iPhone.

<emb141 center>

Par défaut l’Iphone met une capture d’écran de la page, ce qui est très moche (je me demande pourquoi apple utilise pas le fichier favicon.ico si il n’y a pas d’icône spécial iPhone).

<Noplay.net sans l'icône iPhone138 center>

C’est donc au webmaster de créer une icône adapté pour son site web.

#Créer l’icône Il faut une icone de 57x57 pixels au format PNG (apparament cela marche aussi pour le JPEG et le GIF). L’iphone rajoutera un effet de reflet par la suite. Voici par exemple l’icône de Noplay.net: <137|center>

Et le rendu sur l’iPhone: <139|center>

#Méthode 1 Il suffit d’appeller votre fichier apple-touch-icon.png et de le placer à la racine de votre site.

#Méthode 2 Dans les balises head de votre sites vous pouvez mettre un liens vers l’icone:

<link rel="apple-touch-icon" type="image/png" href="images/apple-touch-icon.png" />

#Sources J’ai trouvé mes infos dans ce thread du forum frenchiPhone.com: http://forum.frenchiphone.com/index.php/topic,9558.0.html

Vagalume

J’ai longtemps cherché un client last.fm pour les tablettes nokia. Et mes voeux sont enfin exhausés grâce à Vagalume.

<131 center>

Pour moi il s’agit d’une killer feature sur le N800, en effet j’adore le principe de découverte de musique de last.fm. Ainsi n’importe où je dispose du Wifi (par exemple mon jardin) je peut écouter un choix varié de musique sans m’encombrer avec mon PC portable.

https://garage.maemo.org/projects/vagalume